Auditeur Qualité Interne

C’est une formation spécialisée assurée par l’EHEB et s’étalant sur une durée de 5 ans.

Plusieurs professionnels interviennent tout au long du cursus scolaire de l’EHEB pour assurer une qualité de formation indispensable à la réussite de ses étudiants EHEBiens.

Des stages spécialisés sont assurés tout au long de la formation de l’EHEB.

L’étudiant apprend à évaluer le processus qualité au sein d’une entreprise donnée. 

C’est une étude qui passe par plusieurs phases et qui aboutit à un constat. En effet, il s’agit des écarts mineurs et écarts majeurs. Et l’intérêt de l’audit c’est de pouvoir effectuer et suivre les améliorations liées aux écarts qui ont été constatés pendant cet audit, pour pouvoir justement améliorer notamment la qualité de l’organisation. Donc, il y a un intérêt capital de pouvoir suivre l’évolution et les améliorations une fois que l’on a réalisé un audit.

L’auditeur qualité interne doit bien évidemment intervenir et travailler au sein d’une entreprise d’une manière indépendante, objective et transparente pour aboutir à des résultats optimaux. La confidentialité des résultats est primordiale pour les entreprises.

Pour rappel, le professionnel du métier c’est l’audité et non pas l’auditeur. C’est une notion importante qu’il ne faut pas oublier. Effectivement, il faut avoir des comportements efficaces. L’auditeur qualité interne ne doit pas juger les compétences des collaborateurs et des situations observées, il suffit de constater un état de fait et les accompagner avec des preuves. L’audité doit lui aussi participer à cet audit interne de qualité, c’est la raison pour laquelle l’échange est nécessaire pour l’amélioration.

A la suite de cet audit, il y a ce que l’on appelle la rédaction d’un rapport d’audit pour pouvoir planifier les actions correctives.

Enfin, il convient de souligner que durant l’audit interne qualité, le client est informé par le biais de rapports expliquant l’état d’avancement de l’audit en question.


   Missions principales ; 

              Définir les phases nécessaires de l’audit et de son objectif

              Connaitre l’organisation à auditer

              Observer et collecter les données

              les limites du champ d’intervention

              Elaborer les guides d’entretien nécessaires au bon déroulement de cet audit

              Rédiger des rapports

              Planifier les actions correctives

              Faire le suivi de l’audit


     Compétences techniques ;

             Qualité de contact

             Esprit d’analyse

             Esprit de rédaction


    Qualités personnelles ;

             Être curieux

            Savoir poser des questions

            Réelle qualité d’écoute