WhatsApp

technicien de laboratoire

Le technicien de laboratoire ou biologiste exerce dans la recherche publique, les hôpitaux, l’industrie pharmaceutique et l’industrie agroalimentaire…
Les secteurs où les biologistes peuvent exercer sont nombreux.
Leur rôle : analyser, mettre au point et contrôler les produits.
Le technicien de laboratoire ou biologiste effectue toutes sortes d’analyses sur des organismes vivants suivant des techniques particulières de culture, de biochimie, d’immunologie… Selon le lieu où il exerce, son activité varie.

Dans un laboratoire de recherche, il observe in vitro l’effet d’un gène sur des cellules cancéreuses afin de trouver de nouvelles « cibles thérapeutiques ».
Dans une station d’épuration, il surveille les paramètres de la qualité de l’eau grâce à la mise en culture d’échantillons.
Sur un site de fabrication de médicaments, il contrôle la qualité du produit, depuis l’arrivée des matières premières jusqu’au conditionnement des comprimés.
Quelle que soit sa fonction, le technicien de laboratoire ou biologiste doit, pour chaque tâche, suivre un protocole établi par le responsable du laboratoire.
De même, chaque expérience fait l’objet d’un rapport très précis.
Loin d’être un simple exécutant, il est impliqué dans les projets et voit ses responsabilités s’accroître : par exemple, c’est à lui qu’il appartient de vérifier les conditions de fiabilité et l’innocuité de l’analyse scientifique.
Le technicien de laboratoire possède de solides connaissances en biologie.
Habile de ses mains, il fait preuve d’une grande minutie et de précision.
De même, le sens de l’initiative et l’organisation sont des qualités requises pour l’exercice de son métier.
Un technicien de laboratoire prépare, sous la direction du responsable de laboratoire, les expériences et les documents de cours et travaux pratiques dans le domaine de l’enseignement par exemple.
Il assiste les professeurs des disciplines scientifiques dans le déroulement des travaux pratiques.
Il peut être appelé à concevoir et à mettre au point des expériences et du matériel scientifique ou des appareils de sa spécialité.
D’une manière générale, il assure l’encadrement des personnels techniques de laboratoire d’analyses médicales ou biologiques et participe à leur formation.
Sa présence est essentielle au bon fonctionnement du laboratoire : sous la direction d’un ingénieur en recherche-développement, le technicien se charge des analyses et tests de contrôle.
Les missions du technicien de laboratoire sont donc diverses comme détaillé ci-dessus et dépendent donc de l’établissement dans lequel il est affecté :

  • Dans une industrie agroalimentaire, pharmaceutique ou cosmétique, il s’occupe de la fabrication de produits (yaourt, médicament ou rouge à lèvres par exemple).
    Il analyse le produit pour s’assurer qu’il répond aux normes.
    Il peut également tester différents composants afin d’améliorer la texture du produit ou son arôme.
  • Dans un laboratoire de biologie médicale, dans un hôpital ou une clinique, il effectue des analyses de sang, d’urine, de tissu, afin de déceler une maladie, une grossesse, une carence…
    Le technicien de laboratoire se charge des manipulations (manuelles ou à l’aide d’appareils électroniques) et les transmet au médecin qui les déchiffre.
    Il procède donc à des tests, à des essais, à des analyses et à d’autres examens de nature chimique, physique ou biologique sur des matières organiques ou inorganiques.
    Il effectue des lectures microscopiques, des mesures, des mélanges, des calculs, des fusions, des calcinations, des distillations ou d’autres traitements, prépare des échantillons ou des milieux de culture et mettent au point de l’équipement de laboratoire pour leur utilisation.
  • Enfin, il peut travailler dans un centre de recherche ou dans un laboratoire de police scientifique et technique.
    Ses analyses permettront de faire évoluer les connaissances médicales (par exemple dans la recherche d’un vaccin) ou apporteront des informations essentielles à une enquête (analyse de résidus sanguins sur une scène de crime).
    Une fois les analyses terminées, il est chargé du nettoyage de la zone de travail et de l’entretien du matériel et des machines.

    Pour conclure,
    Le métier de technicien de laboratoire nécessite d’être méthodique, attentif et rigoureux.
    En effet, il est régulièrement en contact avec des microbes parfois très dangereux et des substances toxiques.
    Or il est le premier responsable de la bonne tenue du laboratoire et du respect des règles de sécurité.
    Par ailleurs, les diagnostics dépendent de la précision et de la justesse des analyses.

top