WhatsApp

A l’EHEB, ce métier se prépare en 3 ans en suivant la formation de bac+3 spécialisée en analyses biologiques et qualité dans les bioindustries.
La formation est très polyvalente car elle coiffe plusieurs domaines de spécialité à savoir les laboratoires d’analyses médicales, biologiques, chimiques, l’industrie pharmaceutique, l’industrie alimentaire et l’industrie cosmétique.
Cette formation est assurée à l’EHEB par de vrais professionnels de ces domaines de spécialité.
Des stages sont effectués tout au long du cursus scolaire pour assurer la maîtrise des compétences techniques.
En outre, la formation assure aussi l’initiation au domaine de la qualité à travers l’étude de la norme ISO 9001 et aussi l’étude du guide de bonne exécution des analyses (GBEA).
Le GBEA est le référentiel réglementaire de la mise en place de l’assurance qualité au niveau des laboratoires des analyses biologiques et médicales.
Ainsi Le technicien de laboratoire d’analyses biomédicales entre autres est un professionnel de la santé avec une expertise en techniques d’analyses biomédicales en vue d’identifier et de repérer d’éventuelles maladies.
Les résultats du travail d’un technicien de laboratoire d’analyses biomédicales permettent à des médecins de se prononcer sur la maladie d’un patient. Sur la base d’une prescription médicale, le technicien de laboratoire d’analyses biomédicales procède à toutes les analyses nécessaires pour identifier d’éventuels dysfonctionnements. A travers une analyse biomédicale en laboratoire, le technicien de laboratoire d’analyses biomédicales recherche des germes, des champignons ou des parasites pouvant nuire à la santé d’une personne, d’un produit ou d’un aliment donné.
Après établissement des résultats d’analyses, le technicien qualifié polyvalent de laboratoire d’analyses les transmet au directeur du laboratoire pour une interprétation précise de ces données.
Celui qui dit analyses biomédicales, physicochimiques ou alimentaires, dit aussi un entretien permanent des outils d’analyse et des instruments utilisés dans ce genre de procédés; c’est le technicien de laboratoire d’analyses biomédicales qui en prend la charge régulièrement.
Il faut que le technicien de laboratoire d’analyses soit à la fois qualifié et polyvalent, car il ne peut se permettre une erreur dans la procédure ou un manque de compétences techniques. Il est à la fois chargé de la surveillance des préparations, des prélèvements d’échantillon, d’établissement des résultats et souvent de leur interprétation.
Travaillant pour des laboratoires privés, le technicien de laboratoire d’analyses peut avoir une compétence en physicochimie et en agroalimentaire lui permettant d’assurer des analyses biochimiques physicochimiques et alimentaires à la demande.
Le technicien de laboratoire d’analyses pourrait se charger également d’accueillir les patients, de prendre des rendez-vous et d’informer en cas de besoin.

Voir formation

top